Roulards sans frontières




guadeloupe

0 appréciations
Hors-ligne
Je rentre d'un séjour en Guadeloupe 28/12/2011. Proposer un guide sur La Guadeloupe en toute autonomie relève de l'abus de langage. Tout dépend de ce que l'on met dans la visite. Si c'est pour faire les grandes surfaces, l'autonomie est sans doute possible. Mais si c'est pour "roularder", c'est une autre histoire. La Guadeloupe est un voyage pour les amoureux du soleil et de la nature. Basse Terre est très montagneuse. Se déplacer en fauteuil est plutôt sportif et à titre d'exemple la visite du jardin botanique de Deshaies, sur un terrain parfaitement carrossable, faite de descentes et remontées est exigeante sans assistance. Sur Grande Terre, l'exemple du Gosier, confirme. Sorti du parking de la grande surface, se promener dans la ville, relève du parcours d'obstacle.
Les iles La Désirade et Marie-Galante me semblent plus abordables. Sur La Désirade, il est possible de faire la route côtière (voitures, quelques belles bosses) sans trop de difficultés. La piste sur le plateau me semble très difficile à faire (mieux vaut le pick-up)
Sur Marie-Galante, le tour de l'île en fauteuil est faisable. Pour l'intérieur de l'île, il faut franchir les côtes qui montent sur le plateau, c'est plutôt raide (se faire déposer en voiture) et après, ça roule.
En conclusion pour ceux qui veulent du soleil pour la bronzette de plage, quelques baignades (mais il y a du sable avant d'atteindre les vagues),c'est O.K
Pour ceux qui veulent bouger (sans voitures car pas de voitures aménagées disponibles) en fauteuil, il faut des bons, très bon bras.
mercier
le 11-01-2012 à 15:13:15 e rentre d'un séjour en Guadeloupe 28/12/2011. Proposer un guide sur La Guadeloupe en toute autonomie relève de l'abus de langage. Tout dépend de ce que l'on met dans la visite. Si c'est pour faire les grandes surfaces, l'autonomie est sans doute possible. Mais si c'est pour "roularder", c'est une autre histoire. La Guadeloupe est un voyage pour les amoureux du soleil et de la nature. Basse Terre est très montagneuse. Se déplacer en fauteuil est plutôt sportif et à titre d'exemple la visite du jardin botanique de Deshaies, sur un terrain parfaitement carrossable, faite de descentes et remontées est exigeante sans assistance. Sur Grande Terre, l'exemple du Gosier, confirme. Sorti du parking de la grande surface, se promener dans la ville, relève du parcours d'obstacle.
Les iles La Désirade et Marie-Galante me semblent plus abordables. Sur La Désirade, il est possible de faire la route côtière (voitures, quelques belles bosses) sans trop de difficultés. La piste sur le plateau me semble très difficile à faire (mieux vaut le pick-up)
Sur Marie-Galante, le tour de l'île en fauteuil est faisable. Pour l'intérieur de l'île, il faut franchir les côtes qui montent sur le plateau, c'est plutôt raide (se faire déposer en voiture) et après, ça roule.
En conclusion pour ceux qui veulent du soleil pour la bronzette de plage, quelques baignades (mais il y a du sable avant d'atteindre les vagues),c'est O.K
Pour ceux qui veulent bouger (sans voitures car pas de voitures aménagées disponibles) en fauteuil, il faut des bons, très bon bras.
Bri
Temporairement indisponible

Temporairement indisponible

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres